Ce livre m'a été envoyé dans le cadre d'un partenariat avec l'auteur et le site Livraddict, je tiens à les remercier de leur confiance et de cette lecture ! 

couv7785516

 

 "Alors qu’il était pris dans ses réflexions stériles, des pas se firent entendre sur son palier jusque devant sa porte d’entrée et bien qu’il n’y prêta pas vraiment attention, il vit qu’on glissa quelque chose sous sa porte.

Saleté de publicitaires. Ils allaient jusqu’à violer votre intimité en faisant pénétrer dans votre intérieur leurs vulgaires prospectus qui vantaient les mérites d’une énième pizzeria sordide, photos écoeurantes à l’appui.

Mais à y regarder de plus près, cela n’avait rien d’un prospectus. Non, cela ressemblait plutôt à une lettre. Une lettre ? Qui pouvait encore ignorer l’usage et la fabuleuse fonction des boîtes aux lettres ? Le facteur se sentait-il d’humeur sportive pour oser gravir tous les étages et laisser sous les portes les missives tel un colporteur anonyme et généreux ?"

 


Paulin est un jeune homme peu sympathique, bourru voire limite associal, qui ne croit plus en rien et préfère rester enfermé chez lui depuis qu'un drame l'a frappé. Mais un jour, une mystérieuse lettre glissée sous sa porte le force à sortir de sa zone de confort et à s'ouvrir à nouveau au monde...

Le livre est une nouvelle assez courte, il m'a fallu moins d'1h pour la lire. Dès le début je suis rentrée dedans, car la première scène est pour moi évocatrice de souvenirs : le vendeur est face à un client ignorant, et qui refuse de l'admettre, ce qui complique passablement la discussion... Etant moi aussi dans la vente, j'ai souvent été confrontée à ce genre de situation, et ça m'a amusée de la retrouvée ici, surtout qu'elle est traitée avec beaucoup d'humour !

Toutefois, on se rend rapidement compte que le ton cynique du personnage, si drôle dans cette première scène, n'est pas dû uniquement à sa malchanceuse rencontre avec cette cliente "compliquée". C'est simplement son état normal, la façon dont il aborde n'importe quelle situation de sa vie, et cela le rend vite insupportable.
Certes, Paulin a des circonstances atténuantes, mais bien que j'ai ressenti une certaine pitié pour lui, je n'ai pas aimé le personnage, et comme il est le centre de l'histoire, cela m'a un peu gênée au cours de ma lecture, je n'ai pas ressenti d'empathie pour ce invétéré râleur blasé.

L'histoire en elle-même, je l'ai trouvée intéressante. On aborde un thème sérieux, celui de la perte d'un proche, tout en restant sur un ton léger et des passages humoristiques. Mais je n'ai pas ressenti d'émotions fortes à travers cette histoire, bien que ce soit un thème qui me parle particulièrement. Je pense que c'est lié à l'absence totale de complicité et d'affection avec le personnage principe.
J'ai été très surprise par la révélation finale, je ne m'attendais définitivement pas à ça. Bien que je l'ai trouvée un peu tirée par les cheveux, c'est une jolie conclusion.

Le style de l'auteur se prête bien au format "nouvelle", il est simple, direct, on y retrouve les discussions de la vraie vie. Une écriture naturelle et sincère, sans excès. Plusieurs passages m'ont fait rire, et la lecture a été fluide, agréable. Une belle plume !

 

Une lecture plutôt plaisante et rafraîchissante, malgré un héros qui ne m'a pas touchée.