couv53302905

couv47337803

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Interdiction de chanter, de se toucher, de créer, de se mélanger aux autres, de déroger au carcan social étouffant de quelque façon que ce soit.

Quatre personnages principaux, chacun en rupture à sa façon avec ce Réglement oppressif, vont finir par se croiser et tenter de changer le destin de l'Anneau..."

 

 

J'avais déjà lu le premier tome de cette duologie il y a quelques années, et il m'avait beaucoup plu. malheureusement il venait juste de sortir, et je savais que je devrais attendre des mois pour avoir la suite ! Donc quand j'ai eu l'occasion de lire enfin le tome 2, j'ai relu le premier et enchaîné directement, impatiente de me replonger dans cet univers et d'avoir enfin la résolution de cette aventure !

 

On est ici dans un univers dystopique en seulement 2 tomes, plutôt young adult. On suit d'abord séparément nos différents personnages, chaque tome étant divisé en parties. On les voit se regrouper au fil de leurs aventures, et finalement s'allier pour tenter de changer leur destin. On est en huis-clos sur une île entourée d'un mur dont plus personne ne se souvient de l'origine ni de la raison d'être, après une catastrophe naturelle datant de 3 siècles qui a coupée définitivement tous contacts avec le monde extérieur. Les gens continuent d'appliquer des règles iniques, bien qu'elles aient perdu tout sens et toute raison d'être, car ils vivent dans la peur du changement et de la répression des dirigeants. La population de l'Anneau vit depuis tellement longtemps sous le joug pesant du devoir et de la contrainte qu'ils ont perdus la joie de vivre et se contentent d'effectuer leurs tâches quotidiennes en essayant de ne pas se faire remarquer par les "autorités", sans avoir aucun autre but. Heureusement quelques personnes se rebellent contre cette vie et rêver de plus... Le contexte est assez réaliste, mais une touche de SF (limite fantastique parfois) vient s'y greffer par moment. 

 

J'y ai aimé les personnages, dont la psychologie est plutôt bien traitée. J'ai adoré l'atmosphère de l'île tropicale et la part belle qui est faite à la nature dans ce récit, les personnages devant se débrouiller dans un environnement sauvage auquel ils ne sont pas habitués. L'histoire a une portée écologique qui est bien amenée, je trouve. J'ai aimé également que, nos personnages venant de 3 cités différentes sur l'île, on nous présente 3 façons de vivre différentes, bien que toutes très contraignantes, et donc 3 sortes de mondes dystopiques possibles. Chaque ville a ses règles et cela donne une diversité de personnages intéressante.

 

En bref, une excellente lecture pour ceux qui aiment les dystopies ou les histoires à suspens, des personnages forts et qui donnent envie de se battre pour sa liberté, un cadre naturel sublime entre mer et jungle tropicale, une histoire qui m'a fait voyager et m'a beaucoup touchée !